Tour Maine Montparnasse, Paris

L’architecte

Denis DESSUS, après avoir beaucoup écrit sur les tours et notamment les tours à Paris, n’a pas résisté aux sondages présentant la Tour Maine Montparnasse comme le monument détesté par les parisiens, alors qu’une situation exceptionnelle, au coeur de la ville et parfaitement desservi est une opportunité pour un monument phare de portée universelle. Le projet, hommage au génie d’Eiffel qui lui fait face, ne se veut pas un discours didactique sur l’avenir des tours à Paris mais une réponse sensible, poétique et réaliste à une problématique donnée.

Un poème scientifique

La Tour Montparnasse ®Evolution est constituée d’un exosquelette d’inox, de câbles et de structures composites enveloppant la tour actuelle. C’est une sculpture mobile, animée par les mouvements des ascenseurs, des éoliennes, du public dont les déplacements deviennent spectacle. Une parabole reflète le soleil l’hiver, illuminant les quartiers sans soleil, le parvis et la façade de la gare. La hauteur même du bâtiment (444 mètres) est variable, un ballon captif amenant par beau temps ses passagers dans le ciel de Paris.

Une ode optimiste au futur

Cet extraordinaire espace ludique, promenade exceptionnelle le long des rampes et terrasses qui cerclent le bâtiment, agrémenté par bars et restaurants est un regard sur le monde. Un musée de l’univers, à 220 m d’altitude, accueille des expositions temporaires et permanente.

Un quartier redessiné

Le principal défaut des tours françaises est leur rapport au sol, la complexité liée aux multiples réseaux qui les entourent ou qu’elles recouvrent. En investissant le toit des Galeries Lafayette, une nouvelle place piétonne, jardin suspendu panoramique, est donnée aux parisiens. Cela permettra une gestion facilitée des flux de visiteurs et le développement des activités du quartier, fortement liées au tourisme, à la détente et à la culture.

http://tourmontparnasse.canalblog.com/


TMM(R)evolution
envoyé par agencedessus. – Futurs lauréats du Sundance.